Publié dans Non classé

Bruxelles : Un sommet qui se veut ambitieux

Le sommet des dirigeants européens jeudi et vendredi à Bruxelles se veut ambitieux à long terme, avec un plan pour la croissance et une volonté de renforcer l’union monétaire, mais risque de décevoir s’il n’apporte pas des réponses immédiates à la crise.

En fait, ce sont deux sommets qui vont se succéder à partir de 13H00 GMT jeudi: celui des Vingt-Sept qui traitera du long terme, suivi vendredi midi d’un déjeuner des dirigeants de la seule zone euro consacré aux moyens de parer au plus pressé, avant tout la dégradation de la situation espagnole.Les Européens devraient adopter jeudi un pacte pour la croissance et l’emploi, basé sur la proposition des dirigeants italien, allemand, français et espagnol de consacrer 1% du budget européen, soit 120 à 130 milliards d’euros, à des projets d’investissements d’avenir.

Ils examineront aussi les propositions mises en forme par le président de l’UE, Herman Van Rompuy, pour approfondir l’union monétaire et budgétaire, en commençant par jeter les bases d’une union bancaire. Celle-ci comporterait une supervision renforcée, une garantie des dépôts et un mécanisme commun de résolution des crises.Vendredi, les Dix-Sept tenteront d’affiner les contours de leur aide financière à l’Espagne et à Chypre, quatrième et cinquième pays de l’union monétaire à réclamer une aide financière de leurs partenaires.

(Avec AFP)

Comments

comments

 

Laisser un commentaire