Archives de catégorie : L’édito

En lui inspirant une guerre frontale avec Fillon, l’entourage d’Alain Juppé va l’entraîner dans le mur…

En poursuivant une guerre violente avec François Fillon, Alain Juppé prend le risque de se fracasser contre le mur des réalités économiques et politique.

L’attitude d’Alain Juppé depuis le soir du premier tour et la façon dont il déroule une campagne d’une violence extrême contre François Fillon surprend et étonne jusqu’à beaucoup de ses amis qui ne voient pas dans cette attitude la meilleure façon d’en sortir pour le bien du pays et de tous.

Publié dans L'édito | Commentaires fermés sur En lui inspirant une guerre frontale avec Fillon, l’entourage d’Alain Juppé va l’entraîner dans le mur…

François Fillon va devoir affronter une vague anti-libérale poussée par les élites de droite comme de gauche qui ne veulent pas entendre l’aspiration populaire à une alternative crédible $

Le soir-même des résultats de la primaire, les cadres de la droite et du centre engagés dans l’aventure Juppé se sont ligués contre Fillon. A gauche, les dirigeants socialistes ont ressorti les vieilles lunes anti-libérales.

Ce qui se passe en France est absolument surréaliste. Alors que le pays est au bord du déclin, qu’il va se faire éliminer de la compétition internationale, mais surtout, alors que la majorité des experts et des acteurs de droite comme de gauche sont d’accord sur le diagnostic de la situation, on s’aperçoit que dès qu’un responsable ose dégainer des outils ou des projets nouveaux qui tiennent compte des contraintes que nous devons assumer, et bien ce responsable se fait critiquer, injurier, pour ne pas dire flinguer par les membres de sa propre famille. Alors même qu’il rassemble l’accord d’une majorité de l’opinion publique.

Publié dans L'édito | Commentaires fermés sur François Fillon va devoir affronter une vague anti-libérale poussée par les élites de droite comme de gauche qui ne veulent pas entendre l’aspiration populaire à une alternative crédible $

La victoire de François Fillon prouve que la démocratie peut ne pas tomber dans la démagogie et qu’une partie des Français aspire à des solutions libérales

fillon libéralisme ultralibéralisme programme vainqueur primaire

La primaire à droite prouve que la démocratie n’est pas condamnée au populisme. Au contraire, la primaire aura permis de sélectionner les candidats les plus expérimentés et les plus cohérents sur leur projet.

Qui aurait osé donner gagnant un homme comme François Fillon quand, il y a plus d’un an, il a présenté son projet ? Peu de monde en réalité. Personne. La presse se plaignait de son manque de charisme, de ses costumes british, et surtout on pouvait lui reprocher d’être comptable du bilan de Sarkozy.

Publié dans L'édito | Commentaires fermés sur La victoire de François Fillon prouve que la démocratie peut ne pas tomber dans la démagogie et qu’une partie des Français aspire à des solutions libérales

Les patrons français ne font pas pleurer, mais comparés aux américains, aux anglais et même aux allemands, ils pourraient faire pitié

patrons mieux payés france rémunération

Pas question de faire pleurer sur le sort des grands patrons français, mais quand on compare leurs salaires à ceux des américains et même des allemands, on tombe de sa chaise. Les Français sont misérables.

Quitte à être patron, il faut s’installer partout sauf en France. Contrairement à une idée reçue, le grand patron français est plutôt mal payé, maltraité par les syndicats et les responsables politiques, poursuivi très souvent par le fisc ou la justice et montré du doigt comme profiteur sans cœur.

Publié dans L'édito | Commentaires fermés sur Les patrons français ne font pas pleurer, mais comparés aux américains, aux anglais et même aux allemands, ils pourraient faire pitié

Les 7 projets complètement irréalisables de Donald Trump…

7 projets irréalisables de Trump

Les équipes de Donald Trump s’arrachent les cheveux pour convaincre le nouveau Président que beaucoup de ses promesses sont irréalisables.

Donald Trump n’a sans doute pas réalisé qu’il parviendrait à se faire élire. Des rumeurs très fondées expliquent qu’au départ, il voulait simplement profiter de sa notoriété acquise à la télévision pour orchestrer et se faire payer par des généreux donateurs une campagne de publicité mondiale afin de booster ses affaires sur la planète toute entière. Drôle d’idée ! Mais idée efficace.

Publié dans L'édito | Commentaires fermés sur Les 7 projets complètement irréalisables de Donald Trump…